lundi 21 février 2011

Un gouvernement pacifiste


sarkozy_kadhafi432.jpg 

Il y a des échecs qui soulagent, voire qui font plaisir. En 2007, Sarkozy avait déroulé le tapis rouge pour accueillir en grande pompe le le colonel et dictateur Kadhafi. L'objectif était de conclure rapidement la vente de matériel militaire à la Lybie. A l'été 2010, on annonçait une signature imminente de la part de Tripoli pour l'achat de 14 rafales à Dassault.

Quelques mois plus tard, le monde arabe est en effervescence. Les révolutions explosent dans tous les pays, y compris la Lybie. Comme ailleurs, le dictateur ne veut pas quitter le pouvoir sans se défendre, mais contrairement à ses voisins, il n'hésite pas à utiliser la manière forte... On comptait environ 300 Lybiens tués ce week end. Ce lundi, nouvel étape dans la répression, l'armée lybienne lance des attaques aériennes pour contrer la révolution! On dénombrerait 200 morts dans la capitale Tripoli...

Michèle Alliot-Marie a échoué à envoyer des CRS pour lutter contre la révolution tunisienne, Nicolas Sarkozy a échoué à vendre les rafales qui auraient pu être utilisé pour écraser la révolte lybienne. Il y a des jours, je suis heureux d'être gouverné par des "losers" qui se battent à leur manière pour la Paix et les droits de l'Homme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire