vendredi 13 mai 2016

C'est quoi Le Bon Coin ?


On pouvait penser de Nicolas Sarkozy qu’il était jeune et dynamique, que contrairement à la vieille école de la politique, ce fougueux ex président vivait plus avec son temps et qu’il connaissait un peu ce qu’il se passe sur le web, pas comme son prédécesseur Jacques Chirac qui découvrait en 1996 l’existence du « mulot ».

On pouvait penser de Nicolas Sarkozy qu’il était intéressé par les « success stories » des entreprises françaises. Qu’une boite qui attire 25 millions de visiteurs uniques par mois et dont le chiffre d’affaire a dépassé les 134 millions d’euros en 2014 ne passait pas inaperçue en France et donc qu’elle serait connue par l’ancien président de la République.

Rien de tout cela à première vue puisque lors d’une discussion avec un chef d’entreprise, le chef des Républicains a demandé à ce patron qui annonçait recruter sur le Bon Coin « C’est quoi le Bon Coin ? ».

Ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy fait preuve d’ignorance face à des réussites françaises. Dans la biographie de Serge Kampf, le fondateur de Capgemini, devenu à présent un groupe multinational de premier ordre, l’anecdote suivante est racontée :
Extrait de "Serge Kampf le plus secret des grands patrons français"
de Tristan Gaston-Breton

Je reste tout de même dubitatif sur le fait que Nicolas Sarkozy ne connaisse pas le Bon Coin. Le candidat expert en récupération d’idées n’aurait donc pas fait appel au Bon Coin pour acquérir certaines vieilles rengaines d’occasion déjà utilisées par le FN… Maintenant qu’il sait qu’on peut aussi y trouver du boulot, peut être va-t-il y trouver le futur emploi de ses rêves et laisser la place en politique comme il l’avait annoncé en 2012…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire