dimanche 23 octobre 2011

Habemus candidatum

habemus hollande 
"François Hollande est officiellement désigné candidat socialiste et du PRG à l'élection présidentielle de 2012". C'est par cette phrase que Jean-Pierre Mignard de la Haute Autorité des Primaires a ouvert la convention d'investiture. Une magnifique ambiance régnait à la Halle Freyssinet pour clore cette période inédite de primaires ouvertes. Les 5 candidats malheureux à la primaire citoyenne se sont succédés à la tribune pour annoncer leur soutien et leur envie de travailler au côté du candidat François Hollande. Devant 4000 militants, tous joyeux quelque soit le candidat soutenu, François Hollande a réalisé un long et très bon discours. Entre attaques envers Sarkozy, son bilan, sa stratégie et annonces programmatiques (reprenant pas mal d'idées des anciens candidats), alliant humour et sérieux, François Hollande a réussi à transformer le dernier acte des primaires en prologue de campagne présidentielle. Car si cette campagne a été belle, propre, et a réussi à intéresser des millions de Français, ce sont les mois à venir qui vont être déterminant. L'objectif des primaires étaient d'amener plus de démocratie en France en permettant aux sympathisants de gauche de pouvoir participer activement au choix d'un candidat à l'élection présidentielle, et cet objectif a largement été atteint. En plus le PS a pu imposer son tempo et ses idées dans les médias obligeant l'UMP à devoir parler du PS et de ses primaires pour exister médiatiquement. C'est une grande première et une grande victoire par rapport aux précédentes élections.
Si le PS a déjà gagné deux batailles, il n'a pas encore gagné la "guerre". Le plus important reste l'objectif de mai 2012. Ce samedi François Hollande l'a bien compris et l'a clairement dit. Il a appelé les Français à voter en nombre pour lui dès le 1er tour du 22 avril, dernière bataille avant la lutte finale et surtout rendez-vous à ne pas manquer pour réussir le Changement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire