samedi 13 juillet 2013

L'étrange traitement de l'accident de Brétigny

L'actualité du week-end est étrange. Tout a commencé vendredi après-midi en gare de Brétigny. Un train déraille lors de son passage en gare. Ce cas rarissime en France a fait 6 morts, une dizaine de blessés graves et une vingtaine de blessés légers. 

L'actualité est étrange. En lisant les blogs aujourd'hui j'apprends que des actes scandaleux ont été réalisés par des jeunes de banlieues, ces "sauvageons", ces "racailles" qui ne respectent rien. Surpris par cette info, je me dirige rapidement par les sites d'infos pour avoir plus d'informations, pour avoir des témoignages sur ce qu'il s'est passé hier en gare de Brétigny.

Surprise, je ne trouve rien d'autre que des démentis sauf sur le site d'Europe1 qui même après une mise à jour en début d'après midi persiste à évoquer des vols sur le lieu du drame et des scènes de caillassage. Tous les autres sites d'informations évoquent l'arrestation d'une unique personne pour tentative de vol de téléphone portable et d'un camion de pompiers probablement visé mais non touché par des jets de pierres. Je cherchais des témoignages, la Croix-Rouge et les policiers présents sur place démentent tout acte de violence ou de vol sur les victimes de cet accident.

Au lieu d'un faits divers qui s'annonçait sordide avec des personnes commettant des actes inexcusables sur des personnes souffrantes et sans défense, on arrive à ce qu'il semble être un cas de manipulation de l'actualité. Chose étrange, toute la droite, des cadres de l'UMP à leurs blogueurs les plus réfléchis, a sauté sur ce fait divers. Que les grandes gueules de l'UMP l'ouvrent sans réfléchir dès la moindre suspicion pour accuser ces jeunes de banlieue, origine de tous les maux, je ne suis pas trop étonné. Ce fut leur boulot durant les 10 dernières années au pouvoir, sans jamais mettre en place ni proposer de solutions, et ils savent comme les habitudes sont difficiles à perdre. Je suis plus étonné du comportement de certains voisins de blogs qui, même sous l'ère sarkozyste, faisaient preuve d'un peu plus de discernement et de retenue avant de sauter sur une rumeur. Qu'il y ait eu un ou deux faits condamnables, c'est toujours possible et il semble qu'ils seront condamnés, mais y avait-il matière à généraliser et à accuser sans distinction ?

Est-ce un simple concours de circonstance avec une certaine difficulté à trouver un sujet de billet ? Est-ce une commande des réseaux de l'opposition pour essayer de relancer un nouveau procès en laxisme contre le gouvernement ? Ou est-ce une manœuvre pas très subtile pour détourner les regards de l'UMP où le retour en politique de Nicolas Sarkozy contrarie certains ambitieux qui commencent à en avoir marre d'avaler des couleuvres depuis 5 ans ?

5 commentaires:

  1. Auteuil, ( blogueur de droite) a déraillé. Billet demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est ce qui m'a le plus surpris

      Supprimer
    2. Je dirais même plus, il a marché dedans.

      Supprimer
  2. Il ne s' agirait pas plutot d un baillonnage de l information ? Car c est bizarre que l'on ne retrouve plus trace de temoignages des forces de l ordre qui ont eux memes decrit ces scenes d incivilites !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour seul témoignage des forces de l'ordre, il y a eu la déclaration d'un syndicaliste d'Alliance jamais confirmé par les personnes présentes au moment des faits. Il y a surement eu une incivilité de la part d'une personne, comparé à l'aide apportée par toutes les autres, c'est rien du tout.

      Supprimer