jeudi 14 avril 2011

A droite toute!


image 

Que va devenir l'UMP? Non pas que je m'inquiète fondamentalement de l'avenir des différents membres de l'UMP, je m'inquiète plus sur la direction que va prendre ce qui était le principal parti de Droite en 2007... La machine à gagner, construite pour et autour de Nicolas Sarkozy, avait pour vocation d'être la Grande Maison du rassemblement de la Droite. Après la volonté d'indépendance du Nouveau Centre d'Hervé Morin et le départ en fanfare de Jean-Louis Borloo, où va l'UMP?

Puisque les Radicaux et les principaux représentants du centre-droit sont partis, l'UMP a les mains libres pour continuer son triste dessein de de venir la Grande Maison de l'extrême-droite. Les prémisses sont apparus dès le passage de Sarkozy au ministère de l'Intérieur, un premier jalon a été franchi avec la création d'un ministère de l'Identité Nationale et de l'Immigration, un deuxième avec l'arrivée de Brice Hortefeux en tant ministre de l'Intérieur. Depuis l'été 2010, la cadence augmente avec le tristement célèbre discours de Grenoble, qui m'avait permis d'écrire "Le jour où le FN arriva au pouvoir", puis avec la nomination de Claude Guéant au ministère de l'Intérieur.

Sarkozy, Hortefeux, Guéant, les figures de proue de l'extrême UMP? Oui mais ils ne sont pas les seuls...

Depuis 2005, Patrick Buisson est un des plus proches conseillers de Nicolas Sarkozy. Cet homme de l'ombre est un ancien de l'Action Française (mouvement nationaliste et antisémite). A son CV, il a la publication d'un livre en l'honneur des défenseurs de l'Algérie Française et surtout la direction du journal Minute, hebdomadaire d'extrême droite.

Depuis l'été 2010, une nouvelle famille existe dans le giron des députés UMP, la Droite Populaire (à ne pas confondre avec la Nouvelle Droite Populaire qui est un mouvement d'extrême-droite). Au sein de ce groupe de plus en plus présent à l'Assemblée Nationale (il suffit de voir le nombre de propositions de loi et d'amendements) rassemble:
Sur les 35 députés à l'origine de cette famille, 12 ont signé la proposition de loi tendant à rétablir la peine de mort.
christian-vanneste-jacques-myard-lionnel-luca.jpg

Avec les départs d'une grande partie des centristes qui pouvaient faire office de frein dans cette course vers l'extrême, et suite à la présentation de ces différentes personnalités ayant le vent en poupe à l'UMP, je pense qu'il y a vraiment de quoi s'inquiéter de la direction à venir de l'UMP et de son futur programme présidentiel. Bruce Cromley de Time Magazine se pose la question dans l'excellent dossier politique des Inrocks de la semaine : "On se demande si le conseiller Patrick Buisson ne va pas faire porter un tailleur et une perruque blonde à Sarkozy afin de le faire passer pour Marine Le Pen". A ce rythme, je ne suis même pas sur que Sarkozy ait besoin de se travestir pour prendre des voix au FN...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire