mardi 26 avril 2011

Voter à 16 ans?

vote-16-ans.jpg
Lundi, Christophe Girard a lancé dans une tribune dans Libé un appel pour le droit de vote à 16 ans. Il y voit un véritable moyen de remettre la jeunesse au cœur de l'action publique (un des principaux points du projet socialiste pour 2012) et de contrebalancer ainsi l'objectif facile de certains politiques qui n'essayent que de draguer l'électorat vieillissant.

Depuis le lendemain du 1er tour de l'élection présidentielle 2002, en passant par le mouvement anti-CPE jusqu'au dernier mouvement social contre la réforme des retraites à l'automne 2010, les jeunes se sont montrés mobilisés et impliqués dans la vie politique en France. La campagne anti-CPE a prouvé qu'ils étaient bien conscients de leur avenir et qu'ils n'allaient pas le laisser être malmené par le gouvernement.

En France, des dizaines de milliers de jeunes sont membres des différentes organisations politiques pour jeunes toutes ouvertes dès 15 ou 16 ans (Mouvement des Jeunes Socialistes, Jeunes Populaires,
Jeunes Démocrates, Mouvement des Jeunes Communistes, etc.). Ils s'impliquent aussi dans des associations, dans des syndicats de lycéens ou d'étudiants, difficile de leur faire le procès de ne pas être assez au fait de la politique ou du monde qui les entoure. On pourra toujours trouver des contre-exemples de petits cousins qui ne suivent rien à l'actualité ou à la politique, mais il est facile de trouver autant d'exemples dans la population adulte.

L'accès au droit de vote pourrait être accompagné en amont par de nouveaux cours d'éducation civique pour une meilleure sensibilisation dès le plus jeune age (enfin à condition que ça crée des postes de professeurs et non que ça empiète sur le faible nombre d'heures d'histoire-géo existantes).

De plus de nombreux jeunes de 16 ans sont déjà dans la vie active entre la fin de l'école obligatoire et les formations en alternance. Ces jeunes sont déjà considérer comme des adultes par leurs employeurs, pourquoi ne pas écouter leurs voix?

Le projet socialiste propose déjà de rendre la démocratie plus représentative en prenant en compte les votes blancs et en donnant le droit de vote et d'éligibilité à tous les étrangers pour les élections locales. Ajouter le droit de vote aux jeunes de 16 ans et plus permettraient de dynamiser la vie citoyenne et de redonner confiance dans la politique aux plus jeunes, leurs idées ayant enfin voix au chapitre. Cette idée est loin d'être farfelue puisque l'Autriche, Cuba et le Brésil laisse déjà les jeunes hommes et femmes de 16 ans s'exprimer dans les urnes, pourquoi pas la France?

(illustration prise sur un site prônant le vote dès 16 ans en Suisse)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire