mardi 3 janvier 2012

Tout commence par un voeu

Pour mon premier billet de l'année, je ne vais pas déroger à la tradition. Je vous présente donc mes meilleurs vœux pour 2012.
Je souhaite que cette année puisse voir l'avènement de cette république irréprochable promise depuis 2007. Une république qui n'aurait pas à sa tête un homme que tout accable dans l'affaire Karachi.
Je souhaite que 2012 puisse être l'année de l'espoir pour une France plus juste et non pas une France où les entreprises verraient leurs cotisations sociales baisser contre une hausse de la TVA qui toucherait tous les Français.
Je souhaite que les 16 prochaines semaines nous séparant du 1er tour soient 16 belles semaines de campagne électorale avec des candidats qui s'assument et qui ne profiteraient pas d'un statut de président pour s'offrir une campagne à l’œil du contribuable.
Je souhaite que l'Assemblée Nationale retrouve largement sa couleur rose, que certaines circonscriptions comme à Boulogne n'hésitent pas à montrer les dents contre des parachutages ressemblant drôlement à une porte de sortie pour les plus braves mercenaires sarkozystes.
Comme 2012 ne se déroulera pas qu'en France, je souhaite aussi que cette année 2012 soit la consécration et l'achèvement du printemps arabe. Que la Syrie retrouve la paix, que l'Egypte ait enfin un gouvernement représentant le peuple et que la Lybie et la Tunisie aient une constitution pleinement démocratique et respectueuse de tous.

Pour conclure et pour reprendre François Hollande, "pour que 2012 soit vraiment une année nouvelle".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire