dimanche 13 juillet 2014

La droite UMPitoyable, la saga de l'été 2014 - Episode 2

Rappel de l'épisode précédent :
Nicolas se dit victime d'attaques sans précédent de la justice française alors qu'il prépare son retour à la tête de l'entreprise familiale, l'UMP. Pendant ce temps, François, Alain, Jean-Pierre et Luc se font bien silencieux préférant jouer profil bas plutôt que de se montrer aux côtés de Nicolas. En revanche tous évitent d'être vu à proximité de Jean-François qui est sur le point de se faire rattraper pour sa gestion financière de l'entreprise familiale. Tout ceci pourrait faire les affaires de Rama, Yves et Chantal qui se battent pour prendre la tête de l'entreprise concurrente.


Épisode de la semaine :
Les comptes de l'entreprise familiale sont étudiés de fond en comble à la demande de Luc. François et Alain se frottent les mains du résultat, le bilan est accablant pour Nicolas et Jean-François. Jean-François aurait payé les 300 000€ d'amendes de Nicolas alors que c'était à ce dernier de les régler. Pour François, Nicolas est encore une fois susceptible d'être en position d'abus de confiance. Une troisième affaire judiciaire est en train de naitre sur le dos de Nicolas. Cette dépense illégale aurait pu passer inaperçue si Luc n'avait pas appris que l'entreprise UMP est en déficit de 74 millions d'euros ! L'ambiance devient électrique et personne ne veut sombrer seul.

Xavier se serait fait payé un réveillon à Center Parcs ? Il balance derechef que ses collègues ont bénéficié d'hôtel de luxe dans les mers du sud.
Rachida balance sur François et lui demande de faire lui aussi la transparence sur le financement de sa petite auto-entreprise succursale de l'UMP. Pour essayer de faire diversion sur ses 10 000€ de factures téléphoniques annuel, Rachida balance sur les préférences sado-maso de François qui aurait pris plaisir à se faire humilier durant 5 ans par Nicolas.
François ne répond pas, sachant que s'il s'exprime, on l'interrogera obligatoirement sur  ses déplacement en Falcon ou sur les raisons qui ont fait qu'il ait préféré payer pour 7 000€ d'hélicoptère au lieu de prendre le train ou la voiture.
Nadine qui reste une inconditionnelle supportrice de Nicolas est elle aussi écoeurée par la gestion de l'UMP par Jean-François. Heureusement que le Tour de France passe dans sa ville pour qu'elle puisse faire un nouveau selfie.

On critique la gestion de Jean-François pourtant il a tout fait pour limiter les dépenses superflu préférant même embaucher sa femme comme assistante parlementaire au lieu de l'embaucher à l'UMP, c'est vrai qu'il manque un peu trop de psychologue pour enfants à l'Assemblée Nationale...

Il était écrit que l'entreprise familiale ne passerait pas un été tranquille. Bien que toutes les caméras des journaux d'infos en continu sont rivés sur les locaux de l'UMP, cela n'a pas empêché le bureau des adhésion de se faire cambrioler. Quels sont les documents dérobés, quels secrets hébergent-ils ? Nous ne le saurons surement jamais puisque Luc ne souhaite pas porter plainte. Jean-François et Nicolas le lui revaudront surement ça bientôt.

Eric est heureux. Il avait pris cher quand il travaillait pour Nicolas à cause de ses piètres talents dans l'immobilier compiégnois. Cette fois-ci, il est un des rares à ne pas être inquiété. Alain lui appelle au rassemblement et prépare doucement mais tranquillement sa candidature pour 2017. Pour éviter de laisser la tête de l'entreprise à un concurrent direct, Alain débaucherait bien François du Béarn pour réduire au silence François et Nicolas. Mais Nicolas n'a pas dit son dernier mot. Dans Paris-Match, Nicolas se voit en phénix de ses lieux et imagine déjà son retour façon renaissance. Aura-t-il simplement un parti où retourner quand un tiers des clients de l'entreprise familiale veulent sa liquidation ?

Que prévoit Nicolas pour bloquer les manœuvres de François, Alain et Jean-Pierre ? François du Béarn va-t-il rejoindre la grande entreprise familiale lui qui n'a jamais eu d'affinités avec Nicolas et l'autre François ? 100 jours après la défaite de Nathalie à Paris, on apprend que Rachida aurait aidé Anne en lui communiquant l'agenda de Nathalie. Comment va réagir Nathalie ? Va-t-elle sortir d'autres boules puantes sur Rachida ? Luc va-t-il découvrir qui est la taupe qui informe si bien les journalistes ? A moins que Luc ne connaisse déjà cette taupe mais ne veut rien dire pour ne pas se compromettre. Toutes ces informations vont-elles réussir à cacher le fait que les Balkany ont payé 45 abonnements à Canal+ en 6 ans ou que le total de leurs dépenses est bien au dessus de leurs revenus déclarés ?
Vous le saurez (peut-être) dans les prochains épisodes de la saga de l'été : La droite UMPitoyable.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire