jeudi 31 juillet 2014

Jean Jaurès est mort

Mon hommage capillaire à Jaurès
Il y a 100 ans, Jean Jaurès était assassiné. Aujourd’hui, il a logiquement le droit aux honneurs de toute la classe politique de gauche et des blogueurs du même bord. Signe des temps, certains se sentent même autorisés à se lancer dans une guerre d’héritage. Pour certains, d’autres n’auraient pas le droit de se référer à Jaurès car leur politique ne serait pas dans l’exact veine de l’illustre personnage.

Socialistes et communistes se revendiquent à juste titre enfants de Jaurès. L’illustre homme a eu la chance de mourir en martyr de la cause pacifiste avant le début de la guerre socialiste contre communiste, guerre commencée en 1920 au congrès de Tours. C’est pourquoi dans les discours de Jaurès, on retrouve aussi bien du « communiste » que du « socialiste », les termes représentants une seule et unique famille, même si à l’époque cette famille était déjà divisé entre les déjà « sociaux-traitres de gouvernement » et les « purs socialistes d’opposition ».

Ce centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès aurait pu être l’occasion aux différentes familles de gauche de se retrouver, de se souvenir de cet homme qu’il s’est battu pour l’union de la Gauche en France mais aussi pour défendre l’union des citoyens de tous les pays. Ce centenaire aurait pu se dérouler avec un « bloc des gauches » comme celui qu’il a mené dans les années 1900, à la place certains communistes auront préféré siffler Jean-Christophe Cambadélis puisqu’il représente le Parti Socialiste honni.

L’héritage de Jaurès est présent dans toutes les formations de gauche dite de gouvernement. Il avait un talent d’orateur que peu, pour ne pas dire aucun, à gauche n’a aujourd’hui. Il avait une notion d’unité européenne, saluant encore à la veille de la 1ère guerre mondiale les allemands comme Rosa Luxembourg qui agissaient pour la paix. Il a marqué de son empreinte la construction du Parti Socialiste puisque Léon Blum n’a jamais cessé d’agir en respectant la pensée jaurésienne.

Jean Jaurès ne peut se résumer en un billet de blog, son héritage encore moins. Je ne peux que conseiller la lecture de l’excellent ouvrage de Jean-Pierre Rioux sur Jean Jaurès pour mieux connaître et mieux comprendre l’action du personnage.

Pour en savoir plus sur la mort de Jean Jaurès, rendez-vous sur l’excellent blog Memorial 14-18 qui relate en détail l’actualité de ce 31 juillet 1914.

8 commentaires:

  1. C'est bon. Tu peux te raser maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, on se voit à un kdb pour que je montre le résultat ?

      Supprimer
  2. Réponses
    1. La barbe, l'essence même du socialismeHélas, c'était l'époque d'avant, l'époque où je ressemblais à Jaurès ET à Kerry King.

      Supprimer
  3. Bel hommage!
    Mais, évite le "Café du Croissant", ok? Il y a un mec qui rode dans le coin et qui déclare à qui veut l'entendre " Jaurès sa peau! " ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par précaution, je vais me cacher, puisque si "jaures su, j'aurais pas venu"

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Elle est morte, à vérifier au prochain KDB

      Supprimer