mercredi 30 juillet 2014

LCI, qui veut plus de news de TF1 ?

Pour la TNT, le changement, ce n’est pas maintenant. Aujourd’hui le CSA a étrenné son nouveau pouvoir décisionnaire en refusant à LCI, Paris Première et Planète+ le droit de quitter leur statut de chaînes TNT payantes pour devenir chaînes TNT gratuites. Si le refus donné à Paris Première et à Planète+ laisse de marbre les commentateurs, le refus donné à LCI détonne. Pourquoi tant de remous ? Est-ce parce que LCI appartient au groupe TF1 et que la gauche veut bâillonner cette chaîne ? Y a-t-il une véritable déception à ce que les reportages de grandes qualités de LCI ne soient pas visibles du plus grand nombre des téléspectateurs ? Est-ce parce que la décision du CSA va provoquer la fin d’une chaine et donc le licenciement de 250 journalistes ?

LCI appartient à TF1, TF1 appartient à Bouygues, Martin Bouygues est un ami de Sarkozy, Nicolas Sarkozy n’est plus le résident de l’Elysée. Conséquence, la droite hurle à la dictature socialiste qui empêche la liberté d’information. Manque de chance, le gouvernement n’a pas eu son mot à dire et c’est même ce gouvernement qui a donné plus de droits au CSA afin qu’il puisse être seul décisionnaire pour la transformation de chaines TNT payante en chaine gratuite. Les journalistes d’Etat du Monde ont décrypté et démonté les accusations d’un CSA à la solde du gouvernement.

La qualité des reportages et des interviews de LCI sont-ils un manque pour les téléspectateurs ? LCI existe déjà et si ses programmes provoquaient l’envie des téléspectateurs, ils devraient avoir une forte audience. L’abonnement pour suivre LCI sur le net est à 2,49€ par mois. Dans les abonnements de type box, la chaîne est accessible dès les offres d’entrée de gamme (environ 10€ par mois).

Le patron de TF1, en tout bon patron, n’hésite donc pas à jouer la carte du chantage à l’emploi. Le CSA refuse de rendre gratuit LCI, TF1 n’a donc pas d’autres choix que de fermer la boutique et de licencier les 250 journalistes. La situation économique tendue de LCI n’est pas du au choix du CSA mais à la politique de TF1. Ce sont eux qui ont déposé une demande en 2002 pour que LCI soit une chaîne payante de la TNT. Ce sont aussi eux qui n’ont pas réussi à faire évoluer leur chaine. Première chaine d’info française en continu, cette chaine s’est fondu dans l’anonymat quasiment dès l’arrivée d’iTélé (du groupe Canal+), et ceci avant même le développement de la TNT. Preuve que cela fait quelques temps que TF1 ne croient plus aux chances de leur chaine d’info, depuis 2009 LCI n’existe plus en tant que tel sur le web, la marque étant remplacé par TF1 News, ce qui n’aide pas à la visibilité de la chaîne.

Enfin y a-t-il vraiment besoin de LCI en chaine d’information gratuite sur la TNT ? Lors des élections européennes, nombreux sont ceux qui se sont émus (moi inclus) que la chaine européenne d’information en continue Euronews ne soit pas disponible gratuitement sur la TNT. Je continue à militer pour qu’Euronews puisse élargir son audience afin de mettre plus en avant l’actualité européenne à la place d’une chaine qui s’appelle sur le net « TF1 news », nom qui ne peut que me faire penser aux reportages franchouillards et décalés du 13h de Jean-Pierre Pernaud.
En plus d’Euronews (qui a une audience en Europe supérieure à CNN), il existe aussi France 24, notre CNN à la française, disponible partout dans le monde, disponible sur la TNT dans nos régions d’outre-mer mais absente de la TNT en France métropolitaine. Quitte à ajouter une troisième chaîne d’information, autant militer pour une chaîne du service public.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire