jeudi 30 octobre 2014

La simplification, c'est aussi ne plus avoir à dire non

Le gouvernement a présenté de nouvelles mesures pour simplifier les démarches administratives et ainsi économiser des milliards d’euros de travail superflus. La principale mesure annoncée est le silence valant accord. Dans les slogans, l’idée est assez proche des slogans utilisés dans les campagnes contre le viol. Voici les deux en images :
 


Plus sérieusement, cela fait déjà 18 mois que le gouvernement agit pour simplifier la vie des entreprises, des individus et du fonctionnement de l’Etat. La notion de choc de simplification n’est pas usurpée puisque les mesures appliquées ces 18 derniers mois ont déjà fait économiser 2,4 milliards d’euros à l’Etat. Pour fêter la bonne réussite de cette quête de simplification, le gouvernement a annoncé 50 nouvelles mesure, axés autour de 3 axes :

Faciliter et accélérer les projets d’aménagement et de construction en prenant un ensemble de mesures applicables dès 2015 pour gagner du temps à chaque étape du processus : délivrer plus rapidement les permis de construire, gagner du temps en unifiant les études d’impact et les évaluations environnementales, simplifier le règlement du contentieux

Faciliter l’embauche et la formation en rendant plus souple les conditions d’apprentissage (comme supprimer l’interdiction de travailler en hauteur), en réduisant les délais d’instruction des prud’hommes dès le 1er semestre 2015 et en facilitant les recrutements via Pole Emploi

Simplifier la vie des entreprises en dématérialisant tous les formulaires, en créant une déclaration fiscale simplifiée, en allégeant les obligations comptables des micro-entreprises.
Dans ce lot de nouvelles mesures, il y a aussi la suppression de règles devenus totalement obsolètes. Par exemple, la 50ème mesure consiste à supprimer l’obligation de prise péritel sur les télévisions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire