mardi 20 septembre 2011

Pour l'adhésion de la Palestine aux Nations Unies


Carte-Cisjordanie-zones-ABC.jpg La 66ème Assemblée Générale des Nations Unies se tient cette semaine, et à cette occasion, Mahmoud Abbas va demander officiellement à ce que la Palestine soit reconnue comme un état membre à part entière à l'ONU. Cette demande dérange Israel qui bloque toute avancée et les Etats Unis qui suivent comme d'habitude Israel (j'ai découvert que ce principe portait un nom, la doctrine Negroponte) et qui sont donc sur le point d'utiliser leurveto. En échange, les Américains proposent le statut d'état Non-Membre comme le Vatican (932 habitants) ou comme les iles Cook et Niue qui ne sont pas des états souverains mais qui sont sous la coupe de la Nouvelle-Zélande.

Aujourd'hui la Bande de Gaza et la Cisjordanie sont intégralement encerclées par un mur gigantesque considéré illégal par la Cour Internationale de Justice. Au sein même de ce territoire encerclé, les Palestiniens ne peuvent pas circuler comme bon leur semble, de nombreuses zones leurs sont interdites (Cliquer sur la carte ci-contre pour mieux la visualiser, zone A en brun = réservée aux Palestiniens, zone B en vert clair = sous controle israélo-palestinien, zone C jaune clair = sous contrôle israélien) et plus de 500 checkpoints les empêchent de circuler librement.
Même pour venir en tant que touriste, il faut ruser avec l'armée israélienne (voir le récit d'un jeune homme en janvier dernier qui s'est vu refuser l'entrée en Israel pour 7 ans). Sans parler de la prise illégale de terrains par des Israéliens pour construire des colonies derrières les frontières de 1967 (frontières reconnues par l'ONU), ce qui est la démonstration que ce mur illégal n'est valable que dans un sens. Si la reconnaissance de la Palestine par l'ONU en tant qu'état membre ne va pas améliorer immédiatement le sort de tous les Palestiniens, ce sera au moins un premier signe de respect de la communauté internationale envers le peuple palestinien qui se désespère de voir un jour ses droits respectés. De plus Mahmoud Abbas suit le calendrier international, comme il le dit lui même, il va aux Nations Unies car:
  1. Le Président Obama a dit qu’il voulait voir un état palestinien d’ici septembre 2011.

  2. Le quartet a déclaré que les négociations devaient être terminées d’ici septembre 2011

  3. Nous [le gouvernement palestinien] avons pris l’engagement de terminer la mise en place de nos institutions d’ici septembre 2011.
J'espère donc, comme 50 élus français, que la France votera pour l'admission de la Palestine aux Nations Unies.
Pour information, vous trouverez sur le lien suivant la liste de 110 élus (de droite comme de gauche, dont Jean-Michel Baylet candidat à la primaire de la Gauche) contre l'admission de la Palestine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire