samedi 23 juin 2012

Sous le soleil de Palestine (1) : La Mouqata'a

Pour plus de deux semaines, je visite Israël et la Cisjordanie. Mon point de chute est un joli petit appartement de Ramallah, à quelques centaines de mètres de la Mouqata'a, le siège de l'Autorité Palestinienne.

La Mouqata'a de Ramallah a eu ses heures de "gloire" durant aux débuts des années 2000, Yasser Arafat y étant assigné à résidence par l'armée israélienne pendant près de 2 ans. Depuis son décès, Arafat a le droit à un somptueux mausolée entouré de verdure et d'eau fraîche. Le mausolée construit en 2007 est en grande rénovation et sera de nouveau accessible au public à la fin juillet. Voici donc une photo que j'ai prise il y a 3 ans.
Tombe de Yasser Arafat en 2009
Le contraste est saisissant avec le reste de la ville. En dehors de la Mouqata'a, il est très difficile de trouver de l'ombre, impossible de trouver de l'herbe qui n'est pas sèche et aucun cours d'eau n'est à proximité de la ville. Autour et dans l'enceinte du bâtiment (ou se situe le mausolée) l'herbe est aussi verte que sur un green anglais, une rivière artificielle coule autour de la tombe du défunt leader, bref, c'est le lieu paisible et calme de la ville !

Les Ramallawis, comme partout en Palestine, sont nombreux à critiquer le train de vie de cette Autorité Palestinienne (et sa légendaire corruption) quand eux doivent se serrer la ceinture. A voir l'arrosage du parterre d'herbe ou les massifs de fleurs devant la Mouqata'a, je comprends une partie de leurs griefs. Mais Mahmoud Abbas, président de l'Autorité Palestinienne depuis 2005, repousse régulièrement depuis 2009 (un mandat devant durer 4 ans théoriquement) la tenue d'un nouveau scrutin présidentiel qui permettrait aux Palestiniens d'exprimer eux aussi leur volonté de changement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire