dimanche 2 août 2015

Xavier Bertrand fait campagne contre le bilan de Sarkozy

Xavier Bertrand est tête de liste pour les prochaines élections régionales dans la nouvelle région Nord Pas-de-Calais Picardie. Et de quoi parle un candidat LR en campagne électorale ? D'immigration bien sur ! Cette fois-ci, ce n'est pas tant les migrants qui sont visés que les Anglais qui, d'après Xavier Bertrand, ne jouent pas le jeu. La politique anglaise serait trop laxiste (refrain qui revient souvent dans les propos de la droite française), d'où l'afflux de migrants à Calais.

Xavier Bertrand voudrait dicter la politique migratoire de la Grande-Bretagne mais aussi leur droit du travail. Pour l'ancien ministre du Travail et ancien ministre de la Solidarité, David Cameron, premier ministre et membre d'un parti ami de LR, devrait durcir les contrôles car d'après Bertrand il est trop facile de travailler quand on est sans papier en Angleterre. 

Mais là où le discours de Xavier Bertrand devient intéressant, c'est dans les propositions qu'il met en avant. Pour lui la France et l'Angleterre doivent se retrouver pour renégocier le Traité du Touquet. Ce traité a pour objectif de mettre en oeuvre les "contrôles frontaliers dans les ports maritimes de la Manche et de la Mer du Nord". Ce traité est signé le 4 février 2003 par David Blunkett, secrétaire du Home Office britannique, et par le ministre de l'Intérieur français, Nicolas Sarkozy. Pour Xavier Bertrand, Nicolas Sarkozy a eu tort de faire avancer le contrôle aux frontières anglaises au niveau de Calais alors que ceux-ci étaient à Douvres, sur le territoire britannique avant ce traité.

Autre proposition de Xavier Bertrand, revenir sur la décision de Nicolas Sarkozy de fermer de centre de Sangatte en novembre 2002. Le centre de Sangatte a été ouvert en 1999 sous le gouvernement Jospin et géré par la Croix Rouge. Xavier Bertrand souhaite reprendre la volonté du gouvernement Jospin. Cette fois-ci, il en appelle au Haut Commissariat aux Réfugiés de l'ONU. L'idée reste toujours d'avoir un véritable centre d'accueil, permettant aux migrants d'avoir un lieu leur permettant d'avoir accès aux soins, de leur permettre de garantir une hygiène correcte et d'arrêter de survivre dans les rues et les bois des environs de Calais.

On ne peut que regretter que Xavier Bertrand, officiellement ministre des Solidarités entre juin 2005 et mars 2007 et ministre de la Solidarité de mai 2007 à janvier 2009, ne se réveille qu'en 2015. Mais ne boudons pas notre plaisir, d'ailleurs Alexis Bachelay, député PS, va dans son sens et veut renégocier l'accord du Touquet. Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris sur les questions du logement et de l'hébergement d'urgence, s'étonne d'ailleurs de cette proposition d'un élu LR alors que les élus LR parisiens sont contre la mise en place d'un tel centre à Paris.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire