jeudi 10 mars 2011

Elections cantonales, c'est dans 10 jours!!!

election-cantonales-le-kit-de-campagne-96051
Dans 10 jours exactement aura lieu le 1er tour des élections cantonales. Les 20 et 27 mars prochains, les électeurs de 2 023 cantons (soit la moitié du territoire) seront appelés à élire leurs conseillers généraux, élus qui représenteront leur canton au conseil général de leur département.

Nous sommes donc à 10 jours d'une élection qui concerne la moitié des Français et personne n'en parle. Les affiches des candidats ne mentionnent que très rarement les dates du scrutin, voire ne mentionnent même pas le parti du candidat (spécialement chez les candidats de l'UMP). Les journaux nationaux évoquent rarement ces élections et la télévision (à part les chaînes régionales) semble n'être pas au courant de ces dernières. En revanche, tous les médias dissertent à foison sur des sondages pour le 1er tour de l'élection présidentielle 2012, élection qui se tiendra dans plus d'un an et pour laquelle personne ou presque n'est encore officiellement candidat.

Les sondages indiquant la montée du FN sont bien sur à prendre très au sérieux, mais pourquoi ne pas les mettre en rapport avec ces élections cantonales. Une élection peu médiatisée et un désintérêt des électeurs pour les élections locales sont les fondements pour obtenir une très faible participation le 20 mars au soir. Cette forte abstention, associée à la forte médiatisation du FN (sondages, articles de presse, émission télé, etc.) promet de sacrées surprises dès le 1er tour de ces élections cantonales et dans de nombreux cantons, nous risquons fort de vivre dès cette année ce fameux "21 avril" que l'on nous prédit pour 2012. Les cadres de l'UMP sont d'ailleurs très divisés sur leur comportement en cas d'absence de leurs candidats au 2nd tour.

N'oublions pas que ces conseillers généraux participeront au corps électoral des prochaines sénatoriales, seront des signataires possibles pour les candidats à la présidentielle 2012 (et donc des soutiens potentiels de Marine Le Pen) et surtout seront ceux qui s'occuperont du développement des départements et de leurs communes.

A l'image des footballeurs qui "prennent les matchs les uns après les autres", il est important de se concentrer sur ces élections cantonales à venir avant de penser à l'échéance présidentielle qui arrivera dans un an. C'est pourquoi il est important de se mobiliser et de motiver ses voisins pour aller voter les 20 et 27 mars prochains. 

Et pour savoir si son canton est renouvelé cette année, il suffit de jeter un coup d'oeil à cette carte des cantons renouvelables mise en ligne par le Parti Socialiste:

Cantons-renouvelables-2011-copie-1.png

1 commentaire:

  1. Il fallait bien une petite métaphore footballistique...

    RépondreSupprimer