mardi 8 mars 2011

Journée internationale des droits de la femme

defenseIVG

Aujourd'hui, 8 mars, nous célébrons la journée internationale des droits de la femme. Cette journée est toujours l'occasion de saluer le combat de toutes celles qui se sont battues, ou qui se battent, pour les droits de la femme dans le monde, en particulier Clara Zetkin (à l'origine de cette journée il y a 101 ans).

Cette année, je tiens à souligner les dangereux effets de bord de la réforme des hopitaux (loi Bachelot) sur les centres IVG. Sous couvert de restructuration de la santé publique, le nombre de centres IVG en France est passé de 729 en 2000 à 624 en 2007. En Ile de France, région qui compte le plus grand nombre d'avortements par an, le nombre de centres est passé de 176 à 118! En 2010, 3 centres ont fermé à Paris mais grâce à la mobilisation incroyable du personnel médical, des associations et des partis de gauche, le centre IVG de l'hopital Tenon devrait rouvrir au mois d'avril.

En parallèle, le nombre d'interruptions volontaire de grossesse est globalement stable et tourne autour des 200 000 interventions par an. Résultat, le temps d'attente pour un 1er rendez-vous est de 3 semaines en moyenne en Ile de France, l'intervention a lieu généralement une semaine plus tard. Cette période de 4 semaines fait que de nombreuses femmes se retrouvent hors délai et n'ont plus que la solution d'une intervention à l'étranger pour pouvoir interrompre leur grossesse. Ceci est inimaginable, surtout depuis 2001 et la loi Aubry qui a repoussé de 10 à 12 semaines le délai légal. Cette loi autorise aussi les femmes enceintes de choisir la technique d'avortement mais seuls 6 centres parisiens proposent toutes les techniques possibles...

Ce 8 mars étant la journée internationale des droits de la femme, rappelons également qu'au sein de l'Union Européenne, 4 pays refusent toujours la pratique de l'IVG (Irlande, Pologne, Chypre et Malte) et qu'aux USA, l'avortement subit des assauts de toutes parts de la part des républicains et d'associations d'intégristes chrétiens.

3 autres petites remarques plus légères pour cette journée de la femme:
  • Sur les 300 stations du métro parisien, seules 3 portent le nom d'une femme: Louise Michel, Rochechouart (Marie Madeleine) et Pierre et Marie Curie (station Pierre Curie jusqu'en 2007).
  • Une femme est donnée en tête dans les sondages pour le 1er tour des élections présidentielles de 2012 (bon c'est Marine Le Pen et ce n'est surement pas la meilleure nouvelle de la journée)
  • Demain sort sur les écrans français "We want sex equality" (Made in Dagenham en VO) sur une grève d'ouvrières anglaises en 1968 pour obtenir le même salaire que leurs collègues masculins.
Pour finir, n'oublions pas que l'important dans cette journée est de pouvoir faire le point sur la condition des femmes dans le monde. Les 364 jours restants doivent être utilisés pour réduire
les inégalités, faire progresser la condition féminine et ainsi être des jours où la femme est un homme comme les autres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire