vendredi 25 mars 2011

Les idées du FN avancent à pas de Guéant

Gueant_interieur.jpg
Ca ne fait pas 1 mois qu'il est en poste et pourtant il exaspère déjà de nombreuses personnes, à gauche comme à droite. Dans la plus pure lignée de Sarkozy (2002-2004, 2005-2007), d'Hortefeux (2007-2011), Claude Guéant, ministre de l'Intérieur et de l'Immigration, s'illustre lui aussi dans la division, la stigmatisation et la diffusion d'idées nauséabondes.

 
A son palmarès de nombreuses phrases malhabiles pour ne pas dire pire. Quand la France s'engage aux cotés de nombreuses nations dans une offensive aérienne contre le régime de Kadhafi, il évoque une croisade contre la Libye. Dans la semaine avant le 1er tour des cantonales, il n'hésite pas à reprendre l'argumentaire du Front National pour avancer qu'il y a de nombreux Français "qui n'ont pas le sentiment d'être chez eux". Le soir des résultats du premier tour, il ose avec un aplomb incroyable manipuler les chiffres des votants de droite en cumulant les voix pour l'UMP et l'intégralité des voix de divers droite (catégorie qui comprend des partis clairement opposé à l'UMP
comme celui de Nicolas Dupont-Aignan). Dernière idée en date, il souhaite faire en sorte que les usagers des services publics n'aient pas le droit de porter des signes religieux. Interdit de porter une kippa pour prendre un TGV, les moines et religieuses interdits de Poste pour acheter des timbres, et les mères musulmanes voilées interdites de réunion parents/prof à l'école...

Difficile à croire qu'un des plus proches collaborateurs de Nicolas Sarkozy (il travaille à ses côtés
depuis 2002) puisse sortir de telles énormités uniquement par maladresse, ni qu'il s'exprime sans en avoir parler avant avec l'omni-président...

Quand on voit et entend les discours de Sarkozy de Dakar à Grenoble, les députés UMP membres du courant de la Droite Populaire, Chantal Brunel et ses immigrés renvoyés par bateaux, Brice Hortefeux le ministre condamné pour propos racistes et à présent Claude Guéant, on se dit que vraiment grâce à
l'UMP, les idées du FN avancent à pas de Guéant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire