lundi 30 mai 2011

Dimanche à l'Elysée, c'est jour de départ


mai-2012.jpg 

Depuis un an, s'il est bien un jour redouté par tout membre du gouvernement en difficulté, c'est le dimanche.

Dimanche 4 juillet 2010, Christian Blanc et Alain Joyandet sont les premiers à découvrir que dimanche à l'Elysée, c'est jour de départ. Le premier est tombé pour une commande de 12 000€ de cigares malencontreusement payée par les fonds de son ministère de la Région Capitale. Le second est prié de quitter le secrétariat d’État à la Coopération suite à un voyage éclair en Martinique à bord d'un jet privé pour la modique somme de 116 500€.
Dimanche 14 novembre 2010, remaniement ministériel aux allures de "Tournez Manège". Un départ notable, celui du ministre du Travail Eric Woerth, car provoqué par l'affaire Bettencourt, où Woerth cumule soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle de Sarkozy et conflits d'intérêts, et par l'affaire de l'hippodrome de Compiègne, vendu pour une somme dérisoire.
Dimanche 27 février 2011, c'est Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires Étrangères, qui est priée de quitter le gouvernement après avoir proposé l'envoi de forces armées en Tunisie pour faciliter un retour au calme et pour avoir passé des vacances avec le clan Ben Ali, allant jusqu'à voyager dans un de leur jet privé pour éviter de traverser les zones rebelles. Son départ du gouvernement sera accompagné par Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur condamné pour propos racistes.
Ce n'est donc pas étonnant d'apprendre le départ de Georges Tron, secrétaire d'état à la Fonction Publique, ce dimanche 29 mai 2011, une semaine après avoir été accusé d'agressions sexuelles sur 2 anciennes collaboratrices de sa mairie de Draveil.

Prochain dimanche de départ prévu, le 6 mai 2012 pour un départ franc et massif ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire