jeudi 26 septembre 2013

Pourquoi vendre des parfums la nuit ?

La bonne nouvelle du mois est arrivée hier, les chiffres du chômage sont en baisse pour la première fois depuis avril 2011. Pourtant d'après de nombreuses sources, dont L'Express, il est de plus en plus difficile de travailler en France aujourd'hui, principalement à cause de ces "nuls" de syndicats qui empêchent les personnes motivées de travailler.

Le dernier exemple en date est le cas de la boutique Sephora sur les Champs Elysées. Jusqu'à ce début de semaine, le magasin de parfums et cosmétiques fermait ses portes à minuit 5 jours sur 7 et poussait jusque 1h du matin les vendredi et samedi. Les syndicats ont pris en main le dossier et ont été entendus par la Cour d'Appel de Paris qui force la boutique Sephora à fermer à 21h. A présent, les défenseurs de la boutique essayent d'opposer les salariés, qui seraient tous très heureux de travailler tard, aux syndicats, uniquement bons à empêcher les gens d'aller travailler.

Je ne veux pas mettre en doute les propos des salariés heureux de travailler tard le soir, mais ces propos ne peuvent être l'excuse pour des patrons de violer les lois. Le code du travail précise clairement : 
"Le recours au travail de nuit est en principe exceptionnel. Il doit prendre en compte les impératifs de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs et doit être justifié par la nécessité d’assurer la continuité de l’activité économique ou des services d’utilité sociale. C’est pourquoi il doit être mis en place sous certaines conditions."

Assurer la continuité de l'activité permet aux usines de tourner 24h/24 et ne pas avoir à arrêter et redémarrer leurs outils de production. Les services d'utilité sociale permettent entre autre d'avoir accès aux soins à tout moment de la nuit. Ce sont les seules justifications possibles et j'ai du mal à voir comment réussir à faire entrer la vente de parfums dans l'une de ces deux cases.

La mise en place du travail de nuit doit prendre en compte la sécurité et la santé du travailleur. Sephora assure comment la sécurité de ses vendeuses qui doivent rejoindre après la fermeture du magasin leur ville de résidence ? Le dernier RER doit partir vers 0h30, ce qui ne laisse que peu de marge en semaine et est même impossible à utiliser quand le magasin ferme à 1h. En plus à cette heure là, les transports sont rarement pleins, certains quartiers sont peu fréquentables, on augmente donc sérieusement les risques d'agressions.

Pire encore et toujours, l'INSERM a publié les résultats d'une recherche qui indique que "le risque de cancer du sein était augmenté d’environ 30 % chez les femmes ayant travaillé de nuit par rapport aux autres femmes." Le risque serait accru si la femme travaille de nuit avant sa première grossesse.

La direction du magasin essaye l'argument économique. Ils réaliseraient 20% de son chiffre d'affaire dans la période 21h - minuit. Ce qui signifie que cette période n'est qu'une période banale et non pas un pic d'activité puisque cette période représente 20% du temps d'ouverture quotidien du magasin.

Mais le problème majeur, en ces temps de crise économique tout particulièrement, est le fort risque de chantage à l'emploi. On imagine bien le discours tenu au près de certains employés les menaçant de licenciement s'ils ne veulent pas faire leur part d'heures de nuit. La mère de famille peut-elle réellement refuser de travailler après 21h pour pouvoir passer un minimum de temps en famille sans craindre une sanction ? Sous prétexte d'un fort taux de chômage, on serait obligé d'accepter n'importe quoi, n'importe quand ?

Les Champs Elysées sont réputés pour être une des vitrines de la France. Ce ne doit pas devenir la vitrine de la casse sociale en se transformant en une zone de non droit où l'on pourrait exploiter des gens 24h/24 et 7j/7.

10 commentaires:

  1. Sur ce cou-là et pour une fois, je ne suis pas d'accord. D'ailleurs on note une évolution : pourquoi 21h et pas 18h45 comme il fut un temps ?
    Pourquoi les cafés pourraient-ils ouvrir jusqu'à 2h du matin et pas un marchand de parfums ou de vêtements dans un quartier touristique.
    Pourquoi les vendeuses qui travailleraient le soir seraient-elles plus exposées au cancer du sein que les femmes Gardiens de la Paix, Magistrates de permanences, avocates, Pompiers (Pompiettes ?) ou infirmières ?
    Quand on se balade en Angleterre ou toutes les boutiques sont fermées à 17h, on est étreint par cette impression de villes-mortes et dangereuses ou le taux de chômage des jeunes et la violence sociale sont hallucinants !
    La loi doit être changée.
    Naturellement, la condition sine qua non, doit être un planning rigoureux afin que les salariés qui travaillent en nocturne ait un repos suffisant : c'est sur cela que des syndicats responsables devraient se battre, à mon avis.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La distinction quartier touristique / autre me gêne énormément, parce qu'il y aurait des touristes, on devrait travailler n'importe comment ? Si à Paris, on peut tenter de tracer une frontière entre quartier résidentiel et quartier touristique, quid des villes de province avec des monuments touristiques ?

      Pour l'exposition au cancer du sein, je ne dis pas que les vendeuses sont plus exposées, en revanche si on peut restreindre le plus possible le volume de population à risque, c'est mieux, non?

      La loi peut être aménagée, pour le moment ça ne semble pas à l'ordre du jour (et ca me va ainsi). En attendant, il est normal que les entreprises qui ne respectent pas la loi soit empêcher de faire ce qu'elles veulent sous prétexte qu'elles embauchent 3 personnes de plus au smic.

      Supprimer
  2. Ladyapolline a raison.
    Comment je vais faire pour dormir moi si j'ai pas pu acheter mon parfum préféré à 2h, ils y pensent les syndicat ? Egoïstes, va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce rythme, tu ne pourras pas acheter ton parfum à 2h, tu seras au boulot. Les magasins ouverts tard, c'est pour les touristes.

      Supprimer
  3. 21h c'est déjà assez tard comme ça.
    Ma douce bosse pour une grande chaîne de magasin qui ferme à 22h, si elle fait la fermeture et le temps que tout soit rangé, elle quitte son boulot vers 22h30 au plus tôt, tout ça pour du smic.
    C'est lamentable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entierement d'accord. D'où mon interrogation sur les transports car réussir à faire un trajet complet en quittant à 0h30, ca me semble impossible, et toutes mes considérations ne prennent pas en compte une vie de couple / famille / activités annexes

      Supprimer