jeudi 16 avril 2015

Une journée #plutotsympa dans les transports en commun

Illustration de Stop Harcèlement de Rue
Le printemps est bien arrivé, le soleil brille, les températures sont à la hausse, c’est une journée plutôt sympa qui s’annonce. La météo étant de notre côté, c’est l’occasion de mettre sa dernière tenue plutôt sympa acheté le week-end dernier. Bras nus, légèrement décolleté et jambes à l’air, c’est toujours un plaisir de voir arriver les premiers rayons de soleil post-hivernal.

C’est le printemps, pas encore l’été, alors il faut tout de même aller bosser. Heureusement que la tenue est printanière car la température est caniculaire dans le RER A bondé, un véritable « moment de grâce ». Plutôt sympa tout de même ces quelques regards de mâles amateurs de beauté féminine qui ne se détachent pas de moi de tout le trajet. Plutôt sympa également l’homme derrière moi qui a peur que je tombe à la renverse et qui me retient à chaque soubresaut du RER en posant délicatement sa main sur mes fesses. Une fois sortie du RER, la fin du trajet fut plutôt sympa, avec l’arrivée du printemps, plusieurs hommes sifflaient sur mon passage. Plutôt sympa également le conducteur de cette voiture qui m’a klaxonné. Sans lui, j’aurais surement pu me faire renverser si j’avais décidé subitement de me jeter sous ses roues.

Le soir, sur le trajet du retour, le RER était nettement moins rempli. Plutôt sympa l’homme qui m’a laissé passé en première dans le RER pour que je puisse choisir où m’asseoir. Il a du sentir que je ne suis jamais très rassurée le soir dans les transports en commun car, alors qu’il y avait de la place partout dans la rame, l’homme plutôt sympa s’est assis sur le siège à côté de moi, à un moment je me suis même demandé s’il n’était pas carrément sur mon siège. Me voila totalement rassurée. Plutôt sympa et bavard, il a voulu savoir mon numéro de téléphone pour que l’on puisse rentrer ensemble plus souvent, ou alors que je lui montre comment j’avais organisé la décoration de mon salon. Typiquement l’homme plutôt sympa de prime abord, dommage qu’il m’ait insulté quand je lui ai répondu non à toutes ses demandes.

Après cette journée plutôt sympa, mais tout de même je pense que demain j’irais au boulot en jean. J’essayerai de partir plus tôt, quitte à prendre du boulot à finir chez moi, on ne sait jamais si mon voisin de RER garde les mêmes horaires…

Non, je n’ai pas changé de sexe, je me suis juste imaginé Sophie de Menton vivre une journée plutôt sympa où sa beauté est appréciée à sa juste valeur. Quand je lis les résultats du premier rapport du  Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEFH), très égoïstement, je me dis que c’est tout de même plutôt sympa d’être un mec. Si ce n’avait pas été le cas, j’aurais fait parti des 100% de femmes victimes de harcèlement sexiste ou d’agression sexuelle dans les transports en commun.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire