dimanche 25 août 2013

La grappe, mode de vie rochelais ? #UEPS

Aller à La Rochelle fin août permet de découvrir de nouvelles coutumes comme la mode de la grappe. Cette technique semble très pratique pour se protéger du soleil mais pas ultime pour profiter du paysage. Pour réussir à se diriger sans aucune visibilité, la grappe se dirige au bruit des applaudissements, claque à gauche, on dévie à droite, claques à droite, on dévie vers la gauche. En cas d'applaudissements frontaux, deux solutions, le passage en force ou l'étude approfondie du terrain pour décider de la direction. La grappe n'avançant pas très rapidement, la prise de décision est plus facile que ce que la description laisse supposer.

Ségolène Royal allant à l'aquarium de la Rochelle

Chritiane Taubira se rendant à son atelier


Comme on peut s'en douter, le déplacement en grappe amène une certaine confiance et sécurité grâce à un entourage présent et compact. Il donc important de ne pas se retrouver seul trop rapidement. Pour cela la solution la plus simple est d'adapter la grappe à la position assise. Comme la grappe debout, la grappe assise n'offre pas toujours une grande visibilité mais c'est le prix à payer pour ce sentiment de sécurité.
Séance plénière et salle pleine pour Manuel Valls

Grappe tout confort autour de Christiane Taubira
Bien sur, tout le monde n'a pas adopté cette façon de faire et ces personnes peuvent se sentir seules. Mais pas de craintes à avoir, ce singularisme leur permet de tenir un discours plus facilement audible.
Najat Vallaud-Belkacem

Jean-Pierre Sueur,
président de la commission des lois au Sénat

Aucun commentaire:

Publier un commentaire