dimanche 21 octobre 2012

Bon courage Harlem Désir !

Harlem Désir et Rémi Féraud
durant les Européennes 2009
Sans trop de surprise, jeudi soir a vu l'élection d'Harlem Désir au poste de 1er secrétaire du PS. Plus de 70% des militants socialistes qui se sont déplacés jeudi dernier ont confirmé à la tête du PS le successeur par intérim de Martine Aubry.

Je suis très heureux de la désignation d'Harlem Désir à la tête du PS. Harlem Désir n'est pas un homme politique comme les autres. Tout d'abord de par sa formation : diplômé de philosophie, il n'est pas passé par la filière Sciences-Po / ENA. Ensuite de par son intéressant parcours, puisqu'il a débuté par le syndicalisme étudiant (UNEF-ID) avant de rejoindre puis de prendre la tête de l'association SOS-Racisme. Enfin, son parcours politique est rare. Après deux échecs aux élections législatives (un sous les couleurs de Génération Ecologie, l'autre sous les couleurs du PS), il est élu député européen en 1999. Actuellement, il effectue son 3ème mandat européen consécutif. Je pense qu'il doit être un des rares élus socialistes européens à respecter le mandat que les Français lui ont confié. Depuis 1999, il n'a jamais essayé de se faire élire à une autre élection et est présent et actif au Parlement Européen.

Dans la préparation du 76ème congrès du Parti Socialiste, de nombreuses discussions ont été menées sur l'ouverture du Parti Socialiste sur la société et ainsi suivre l'élan des primaires citoyennes tenues l'an dernier. En choisissant un 1er secrétaire ayant fait ses armes dans le syndicalisme étudiant et dans le monde associatif, les militants ont réalisé un nouveau pas dans l'ouverture du PS. En choisissant un 1er secrétaire non blanc, les militants socialistes ouvrent également leur parti à la diversité.

Depuis le début de cette période de préparation du Congrès de Toulouse, j'ai soutenu la motion 1 et donc Harlem Désir son premier signataire. Je suis donc très heureux de son élection. Je suis persuadé qu'il saura s'entourer à la tête du PS pour réussir à faire travailler ensemble les différentes sensibilités. La mission donnée à Harlem Désir n'est pas la plus simple, réussir à faire du PS un parti toujours plus à l'écoute des Français et toujours novateur dans les solutions qu'il propose.
Bon courage Harlem !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire