dimanche 26 janvier 2014

Le rassemblement nauséabond des #JourDeColère

La preuve qu'Hollande n'est pas un libéral
"Jour de colère" devait être un rassemblement de tous les mécontents du quinquennat de François Hollande. Bonnets rouges contre l'écotaxe (votée et mise en place par Nicolas Sarkozy), Manif pour tous et camping pour tous contre l'ouverture du mariage civil à tous les couples, Hommen contre le port de la chemise dans la rue, Civitas contre la perte de pouvoir de l'église catholique dans la société, Papas en colère contre le droit de garde des enfants accordé aux femmes et Nicolas Miguet contre les impôts en France étaient les principaux participants annoncés.

En me rendant au départ de la manifestation, j'ai rencontré de nombreuses autres manifestations dont les revendications vont bien plus loin que le simple mécontentement de la politique socialiste. J'y ai croisé ce que la France a de plus nauséabond. J'ai donc décidé de présenter qui sont ceux que j'ai vu manifester ce dimanche après avoir entendu des slogans chocs comme
  • "Francs-maçons pendaison"
  • "Français debouts, la France a besoin de vous"
  • et le traditionnel "Bleu Blanc Rouge, la France aux Français"
Entre les propos que j'ai moi-même entendu, ceux rapportés à différents endroits du cortège et les descriptions d'organisations participantes qui vont suivre, il va être difficile de défendre ce cortège de la honte. Aujourd'hui, des milliers de personnes ont défilé dans les rues parisiennes non pas contre la politique de François Hollande mais contre la République car ces gens sont autant contre la politique du PS que contre celle de l'UMP. Royalistes, fascistes, pétainistes, c'est pour la démission de la démocratie que ces manifestants ont défilé.


Le NON au changement de peuple et de civilisation

Pour ces gens, nous sommes en danger puisque l'état essaye de changer la population française en organisant une immigration massive. Voici quelques extraits du discours de son fondateur, Renaud Camus:
Le Grand Remplacement, ce n’est pas un concept, c’est la réalité de tous les jours. Sur un territoire il y avait un peuple, formé par des siècles d’histoire commune ; et en l’espace d’une génération à peine il y en a un ou plusieurs autres. Il suffit pour s’en convaincre de descendre dans la rue, dans le métro, dans les cours d’école, dans la vie réelle. Il suffit d’ouvrir les yeux. Il suffit d’en croire ses yeux, surtout, d’oser voir ce que l’on voit, d’oser penser ce que l’on pense, d’oser nommer ce que l’on ressent, ce que l’on vit, ce que l’on souffre.  
Certes il est nombreux, cet adversaire, et même de plus en plus nombreux avec chaque année qui passe et ses contingents infinis de nouveaux arrivants, d’une part, ses naissances innombrables d’autre part, qui font dire aux démographes aveugles, ou traitres, ou les deux, inconscients, que la démographie en France se porte à merveille alors qu’elle ne fait qu’accentuer jour après jour le changement de peuple, et donc, nécessairement, de civilisation : car c’est une conception bien basse de l’homme, et bien basse des peuples, que de considérer qu’avec d’autres hommes, d’autres femmes, d’autres peuples, nourris d’autres cultures, d’autres religions, d’autres langues, on pourrait continuer d’avoir la même histoire, d’être la même nation, jouissant de la même civilisation. La France peut intégrer des individus, elle l’a toujours fait. Elle ne peut pas, en restant elle-même, intégrer des peuples.
Certes il existe déjà le Front national et le Rassemblement Bleu Marine. Nous ne ferons jamais rien pour les gêner et nous les soutiendrons toujours là où nous ne pourrons pas nous-mêmes être présents. Mais le refus de l’asservissement de la patrie, et d’ailleurs du continent tout entier, ne peut pas être le fait d’un seul parti, qui d’ailleurs paraît avoir, quelquefois, d’autres chats à fouetter. Il aura toujours besoin d’un allié. Nous nous proposons d’être celui-là, avec tous ceux qui sont ici et bien d’autres, avec Christine Tasin et Résistance républicaine, avec Riposte laïque et Pierre Cassen, avec tous ceux qui ne veulent pas du changement de peuple et de civilisation.
C'est un groupuscule de militantes nationalistes qui veulent "se battre avec féminité". Elles semblent très proche de l'Oeuvre Française, mouvement nationaliste interdit après le meurtre de Clément Méric. Voici comment elles se présentent :
Nous nous appuyons dans ce combat, sur la richesse que constitue la différence hommes / femmes, loin du discours subversif des féministes qui cherchent à effacer cette différence. Nous savons que l’homme et la femme loins d’être égaux, sont complémentaires. Cela est pris en compte dans la doctrine nationaliste : pour constituer une famille, il faut un père, une mère, un travail. Et l’ensemble des familles forme la communauté nationale. Tout cela est résumé dans la devise : Travail, Famille, Patrie! Ainsi nous devons contribuer aux cotés des militants nationalistes à la REVOLUTION NATIONALE.
Ils sont une jeune association qui aux idées pas si innovantes puisqu'eux aussi prônent le replis sur soi et la haine de l'autre. Voici deux points de leur programme : 
  • Combattre sans relâche toute religion qui tenterait de soumettre les Européens à des idées et des mœurs incompatibles avec les fondements mêmes de notre civilisation. 
  • Stopper l’immigration humaine et culturelle qui tend à transformer l’Europe en une société multiethnique, multiraciale, et donc multiraciste. L’Europe, de Brest à Vladivostok, est une terre historiquement de culture celte, slave et gréco-romaine.

J'avoue que je ne les ai pas vu au moment où j'ai regardé passer le cortège de la haine mais comme leur programme est dans la même lignée que ceux cités précédemment, je pense qu'il serait dommage de les oublier. Tout d'abord, ils partent d'un constat simple :
Reconquête républicaine a fait le constat que la France est entrée dans une période révolutionnaire depuis le printemps dernier. Nous assistons à une convergence de toute une nation contre un régime illégitime et honni.
C'est pourquoi ils proposent:
  • la sortie de l’euro,
  • la sortie de l’UE, construction a-démocratique inspirée par Jean Monnet, agent des Américains
  • la sortie de l’Otan et une alliance stratégique avec la Russie qui combat l’offensive islamique,
  • l'arrêt de l’immigration de peuplement et mise en place d’une re-migration pour les colons qui ne veulent pas s’assimiler,
  • l'interdiction de l’islam qui n’est ni un culte ni une Eglise au sens où nous l’entendons et qui par conséquent ne peut prétendre bénéficier des largesses «concordataires» de la Loi de 1905,
  • l'abolition de la Loi Taubira (mariage homo) symbole de l’aliénation «sociétale» et des principales lois dites «mémorielles».

A côté de ces organisations, j'ai aussi eu la chance d'entendre des jeunes cagoulés vouloir s'en prendre aux journalistes. J'ai pu voir des royalistes brandissant fièrement leur vierge Marie ou leurs drapeaux frappés du coeur vendéen.

A la fin de la manifestation, Béatrice Bourges, présidente de la Manif pour tous, a pris la parole non pas pour s'excuser de s'être montrée aux côtés de toutes ces organisations nationalistes mais pour annoncer qu'elle se lançait dans une grève de la faim tant que les parlementaires ne lanceraient pas une procédure de destitution du Président de la République. Cette femme devrait faire attention pour sa santé, car ce n'est pas avec les quelques députés d'extrême-droite siégeant à l'Assemblée Nationale qu'elle arrivera à renverser la République.

Quand on lit qu'un quart des Français seraient prêts à voter Front National pour les prochaines européennes, cela signifie qu'ils sont prêts à ce que ces mêmes dangereux nationalistes prennent en main le destin de l'Europe, alors on peut s'inquiéter de notre avenir. Si la déception des politiques qui nous gouverne peut se comprendre, en revanche comment peut-on en arriver à cautionner de tels programmes et de tels propos ?

6 commentaires:

  1. Beau reportage...enfin beau, au sens de qualité.

    RépondreSupprimer
  2. C'est flippant de savoir qu'une telle manif a été autorisée à Paris , en France !
    triste temps , tristes manifestants !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On autorise tous les ans la manif des adhérents du FN pour le 1er mai. Cette fois-ci, on a libéré leurs électeurs...

      Supprimer