mercredi 4 avril 2012

Vivement mai !

Le changement, c'est maintenant ! Le slogan de campagne de François Hollande n'a jamais aussi bien été incarné qu'aujourd'hui. En effet depuis ce matin, et la conférence de presse nouvelle génération mélangeant journalistes classiques, blogueurs et twittos, ce slogan représente aussi les 35 principales propositions qui rythmeront la première année du mandat de François Hollande s'il est élu Président de la République.
La présentation d'un projet complet et chiffré dès le 26 janvier avait déjà contrasté avec la stratégie du candidat sortant puisque ce dernier ne devrait présenter son projet que demain, soit 17 jours avant le 1er tour de l'élection présidentielle.
Aujourd'hui la présentation des principales mesures du début de mandat contraste avec les propos de Nicolas Sarkozy qui explique depuis quelques semaines ses erreurs de début de mandat avec les excuses d'un besoin de temps pour habiter la fonction présidentielle et de problèmes conjugaux. François Hollande montre encore une fois qu'il est prêt, que le PS est prêt puisque Laurent Fabius a travaillé sur cette première année de mandature depuis près de 2 ans.

A quoi ressemblera donc cette première année ? Il y aura 3 étapes.

La première débutera dès le lendemain de l'élection présidentielle jusqu'au 29 juin et la fin de la session ordinaire à l'Assemblée Nationale. Dans cette période, 14 mesures seront prises, les plus urgentes et surtout celles n'ayant pas besoin de discussion à l'Assemblée Nationale car pouvant être prise par décret.
La rémunération du président et de ses ministres sera immédiatement réduite de 30%, nouveau contraste par rapport à l'augmentation que s'était immédiatement accordée Nicolas Sarkozy.
Des mesures pour le pouvoir d'achat seront prises :
  • Hausse de l'allocation de rentrée scolaire de 25%
  • Blocage des prix du carburant
  • Mise en place d'une caution solidaire pour permettre aux jeunes d'accéder au logement locatif
  • Garantie pour l’épargne défiscalisée (livret A et livret d’épargne industrie, successeur du Livret de développement durable) d’une rémunération supérieure à l’inflation et doublement du plafond de ces livrets, pour mieux financer le logement social, le développement des PME et l’innovation.
Sur le plan international, François Hollande 
  • enverra ses propositions de réforme du traité européen MES (propositions dont Angela Merkel se prépare d'ors et déjà à appliquer semble-t-il)
  • annoncera à l'OTAN le retrait de toutes les troupes françaises d'Afghanistan
  • abrogera la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.
Pour combattre les injustices en France, 3 mesures importantes et symbolique du changement annoncé :
  • Retour du droit de partir en retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités
  • Fixation d'un éventail maximal de 1 à 20 pour les rémunérations dans les entreprises publiques
  • Circulaire sur la lutte contre les « délits de faciès » lors des contrôles d’identité
Enfin, en signe de gestion responsable de l'état :
  • Gel conservatoire d'une partie des dépenses dans l'attente de la publication par la Cour des comptes du Rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques
  • Arrêt de la RGPP et lancement du Projet de refondation et de modernisation de l’action publique.

La 2ème étape se déroulera du 3 juillet au 2 août avec une session extraordinaire du parlement. Au programme, le redressement du pays dans la justice (avec notamment la suppression de la "TVA Sarkozy"), l'assainissement des activités bancaires, le travail avec les partenaires sociaux pour retrouver la croissance et l'emploi (avec le lancement du contrat de générations par exemple) et enfin la réponse à l'urgence dans l'éducation nationale et la culture (le début de l'embauche des 60 000 personnels de l'éducation nationale et le lancement de l'Acte II de l'exception culturelle).

Enfin la dernière étape qui roulera jusqu'à juin 2012 verra la Jeunesse devenir la priorité nationale, la suite de la réforme fiscale et bancaire et surtout la garantie des droits de chacun. Cela signifie qu'en juin 2013 au plus tard, tous les couples auront le droit au mariage et à l'adoption ainsi que le droit de finir sa vie dans la dignité ! 

François Hollande est donc prêt pour le job. A présent, c'est à nous de jouer en se déplaçant massivement dans les bureaux de vote les 22 avril et 6 mai pour élire François Hollande et de finir le travail en juin avec les élections législatives !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire