dimanche 9 mars 2014

Balkany vaut bien une chanson

Pour certains comme Juan, la chanson dominicale est une véritable tradition, pour d'autres comme Gildan, le clip musical est leur fond de commerce (même si ce dernier se fait rare cette année). C'est un peu pour eux que je publie cette drôle de vidéo.

A 15 jours du 1er tour des élections municipales, cette longue vidéo nous vient d'un endroit où il fait bon vivre, où le maire semble sympa, proche de ses concitoyens. Cette vidéo se passe à Levallois. De grands chanteurs sur des paroles bien trouvées, c'est une pépite qui est en ligne depuis hier ! Le style me fait penser à la troupe des Enfoirés qui chante en chorale pour venir en aide aux plus démunis. Sauf qu'ici, pas de bonnes causes ni de démunis, simplement un homme au coeur d'un système depuis 1983.


On remercie le réalisateur de la vidéo pour nous rappeler que Balkany est élu depuis une époque où les campagnes électorales étaient encore filmées en noir en blanc ! 
Ensuite, une militante essaye de nous expliquer que Balkany vaut bien des nuits de tractages. J'aimerais bien savoir le public qu'ils ciblent à Levallois pour tracter la nuit. Personnellement, je préfère distribuer des tracts en plein jour, quand les habitants sont dans la rue. 
Enfin, il parait que Patrick Balkany est de leur famille. Quand on voit ce qu'il fait des deniers publics, c'est une sacrée somme en argent de poche que laisse chacun de ces drôles de "cousins" levalloisiens à l'homme au "coeur de Levallois".

Pas de vidéo pour Anne-Eugénie Faure, candidate socialiste à Levallois (qui avait 5 ans quand Patrick Balkany fut élu maire pour la 1ère fois), mais des idées pour faire de Levallois autre chose que le symbole des magouilles du RPR ou du Sarkozysme. 

Edit du dimanche 09/03, 16h : Une proche connaisseuse de la discographie de Jean-Jacques Goldman me signale que dans la chanson originale, on pouvait y entendre le couplet suivant, tout à fait adapté à Patrick Balkany :
    T´es du parti des perdants
    Consciemment, viscéralement
    Et tu regardes en bas
    Mais tu tomberas pas
    Tant qu´on aura besoin de toi
 

8 commentaires:

  1. Je n'ai pas réussi à subir la vidéo jusqu'au bout ! C'est grave docteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt sain, surtout que les dernières minutes sont un peu trop répétitives

      Supprimer
  2. Aaaaaahhh... Balkany... Tout un poème. Je pense que ça ferait un bon film non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Balkany, le film, je suis pour mais pas avec cette bande son

      Supprimer
    2. Avec celle du Parrain ou des Soprano alors?

      Supprimer
  3. Ils ne doutent de rien à Balkany City, même plus le ridicule. Evidemment on ne peut pas donner son avis sur ce clip ringard, tout est bloqué.

    RépondreSupprimer