samedi 1 février 2014

Municipales dans le 4e, le récap de la semaine

Nous sommes à 50 jours du 1er tour des élections municipales. On connaît les principaux candidats pour prendre le relai de Bertrand Delanoë qui ont d'ailleurs débattu entre eux cette semaine dans un débat pas toujours facile à suivre (je l'ai suivi à la radio qui n'est pas le média le plus adapté à ce genre de programme). Mais que s'est-il passé dans le 4ème arrondissement ?

Le candidat socialiste, Christophe Girard a sorti son programme pour l'arrondissement. A ma connaissance, c'est le premier de l'arrondissement à présenter un programme dédié aux habitants du 4ème et non quelques passages extraits d'un programme pour tout Paris.

La chef de file de la liste de Charles Beigbeder est annoncé publiquement. Il s'agit d'Anne Lebreton, membre de l'UDI et elle aussi déçue de ne pas trouver sa place dans la liste officielle d'union du centre et de l'UMP. Moins de 24h après l'annonce, la candidate entre en dissidence avec la liste dissidente de droite et préfère partir en campagne seule plutôt que mal accompagnée. Belle et sage décision puisqu'Anne Lebreton a quitté l'équipe de Paris Libéré pour ne pas voir son nom aux cotés de Stéphane Journot, homophobe avéré, exclu de l'UMP, et candidat pour Charles Beigbeder sous l'étiquette Paris Libéré dans le 1er arrondissement.

Le Front National a lui aussi présenté son candidat pour le 4ème arrondissement, Elie Hatem, personnage étonnant qui fut l'avocat du mercenaire Bob Denard. Elie Hatem a une autre particularité. Il est membre de l'Action Française, mouvement royaliste qui expliquait en 2010 pourquoi ils ne sont pas démocrates. Sa présence dans la campagne devrait nous permettre de lire des choses assez originales comme :
"Avec un Roi au sommet de l’état et une société purement française, identitairement française et fidèle à sa tradition."
"Je suis aussi contre la République dans les pays africains. On leur a imposé un système qui n’a rien à voir avec leurs identités nationales."

A l'UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet s'imagine bien réhabiliter les stations fantômes du métro parisien. Ca tombe bien, le 4ème arrondissement en a une, la station Arsenal, située entre Bastille et Quai de la Rapée. L'idée de la député de Longjumeau, transformer la station de métro en une piscine olympique, c'est à dire dotée d'un bassin d'une longueur de 50 mètres. Cela devrait ravir certains soutiens de Vincent Roger.

Il ne reste plus tant de temps que ça avant les élections municipales, je vais essayer chaque week-end de faire un point sur la campagne locale de ce petit arrondissement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire