mercredi 19 février 2014

Est-on obligé de regarder Arte ?

Pour ce mercredi soir, Arte a programmé à 20h50 le très beau film Tomboy de Céline Sciamma. Tomboy, c'est l'histoire d'une petite fille d'une dizaine d'années, Laure, qui vient d'emménager dans une nouvelle ville. La petite fille profite de ne connaitre personne pour se faire passer pour un garçon de son âge et prend le prénom de Mickaël. Durant les 80 minutes que dure le film, on verra évoluer cet enfant au sein de son nouveau groupe d'amis et dans sa famille. Vous voyez le genre ?

A l'instar d'une Christine Boutin qui se plaignait l'an dernier que "la mode c'est les gays" et qu'avec le film "La vie d'Adèle", on était "envahis par les gays" (à qui je souhaite bon courage dans 10 jours avec la cérémonie des Césars), c'est au tour de Civitas, entre autres, de s'en prendre au film Tomboy. Cela fait plusieurs mois que ce film fait polémique dans les milieux religieux extrémistes traditionnels pour être diffusé dans le cadre scolaire via un partenariat avec le CNC au même titre que d'autres excellents films comme "This is England" de Shane Meadows, "Persepolis" de Marjane Satrapi ou "Joue la comme Beckham" de Gurinder Chadha. La nouveauté est que l'association de catholiques modérés Civitas a décidé de s'en prendre au Service Public et plus précisément d'harceler Arte car ils ont osé programmé Tomboy à 20h50 ! En quoi ce film devrait-il être interdit de diffusion dans les écoles ou à la télévision à 20h50 ? Comme vous pouvez le voir sur l'illustration de ce billet, même nos voisins britanniques l'ont classé "U", c'est à dire regardable par des enfants, soit dans la même catégorie que "Turbo l'escargot" ou "Les Schtroumfs 2".

Chers catholiques traditionnels et réactionnaires, au risque de vous surprendre, cela fait de nombreuses années que les possesseurs d'un téléviseur ont le choix entre plusieurs chaines. Cela fera d'ailleurs 50 ans ce 25 juillet qu'une 2ème chaine de télévision est proposée en France. Aujourd'hui, vous avez le choix entre 24 chaines gratuites. Et vous vous attaquez à Arte et ses 2% de part de marché car ils osent programmer un film qui vous déplait ? Dans ce cas là, pourquoi n'harcelez vous pas M6 quand ils programment "Mon curé chez les nudistes" de Robert Thomas, ou France3 quand ils programment "La cage aux folles" d'Edouard Molinaro ? Surtout comment osez-vous laisser vos tendres ouailles regarder "Allo Nabilla" sur NRJ12 ou "Le grans splash" sur TF1 ?

Certes en harcelant le standard téléphonique d'Arte, vous êtes moins dangereux qu'il y a deux ans quand vous usiez de la violence pour interrompre une représentation au Théâtre de la Ville. Vous démontrez tout de même une singulière vision de la liberté d'expression. Si les forces de l'ordre vous interpelle, vous hurlez à la "dictature socialiste" mais vous n'hésitez pas à faire pression pour censurer les oeuvres littéraires, cinématographiques ou théâtrales qui vous déplaisent. 

Standardistes d'Arte, je vous souhaite bien du courage pour supporter les appels de ces fanatiques. J'espère simplement que la pub que fait Civitas pour ce film serve enfin et que mercredi soir Arte réalise une de ses plus belles audiences. Ce serait mérité pour cet excellent film qui mérite vraiment d'être vu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire